FSSPX Nouvelles & Événements

Imposition des Cendres

14 Février au 17 Février, 2018
Eglise Saint-Joseph, Square Orban, Bruxelles

MERCREDI DES CENDRES - 14 Février 2018

Jour de jeûne et d'abstinence de viande obligatoires pour tous les baptisés de 18 ans à 60 ans révolus.

Eglise Saint-Joseph - Square Orban - Bruxelles

18h00 Bénédiction et imposition des Cendres, messe chantée

Chapelle Saint-Aubin - Rue Delvaux 8 - Namur

19h00 Bénédiction et imposition des Cendres, messe basse

En ce jour, l'Eglise entre dans le Carême. Elle marque le front des fidèles d'un signe de croix avec la cendre bénite, en signe de pénitence et d'humiliation parce que tout homme est poussière et retournera en poussière. Il s'agit de se prosterner devant la transcendance de Dieu dont la majesté infinie est offensée par les péchés personnels dont nous nous rendons coupables. En raison de notre culpabilité contactée par ces péchés, nous devons en demander pardon à Dieu et les réparer par la prière, le jeûne et l'aumône.

C'est pourquoi, chaque année, l'Eglise nous engage dans le Carême : six semaines, environ quarante jours (chiffre symbolique de l'expiation cf Deut.9 ; II Reg 19, Josue 5), à la suite de Jésus qui a voulu vivre quarante jours de prière et de jeûne au désert (Math.4) et y mener le combat contre le démon, par la triple tentation (attraits de la chair, des richesses, de l'orgueil de la vie). Durant le carême, nous sommes stimulés par la Liturgie de l'Eglise à mieux prier et à faire pénitence en renonçant aux vices, aux défauts, à tout ce qui est obstacle pour servir Dieu et l'aimer comme il se doit. 

C'est ainsi que nous nous préparons à revivre la douloureuse Passion et Mort de Jésus, dans la dernière semaine de Carême - la Semaine-Sainte. Nous nous associerons à la Miséricorde Incarnée, Notre-Seigneur Jésus-Christ, crucifié pour expier les péchés des hommes, satisfaire à la Justice de Dieu et nous mériter la bienheureuse vie éternelle. Alors ayant suivi ardemment le Christ dans sa pénitence et sa passion, nous pourrons le nous associer à lui dans sa glorieuse Résurrection, je jour de Pâques où nous chanterons la victoire définitive et éternelle du Christ sur le péché et sur la mort.