Le Courrier des Croisés - Janvier-Février 2019 N° 247

Chers Croisés,

Haut les cœurs! En ce début d'année, rappelons-nous notre magnifique destinée de chrétiens : tous nous sommes appelés par le bon Dieu à être des saints.

Oui, chers Croisés, vous avez bien lu : Jésus désire que nous devenions tous des saints et Il donne les grâces nécessaires pour cela! Et pourtant, il faut bien le dire, c'est un fait d'expérience que bien peu d'âmes répondent généreusement à l'appel du Divin Maître.

Vous-même, avez-vous chaque jour pour objectif d'être un saint? Tendez-vous quotidiennement à la sainteté? Fort probablement, la réponse est négative. En se levant, on ne pense généralement qu'à passer une bonne journée en s'amusant bien et en ne se faisant pas punir.

Quel dommage! Quel gâchis! Quel temps perdu! La faute à qui? Certainement pas à Jésus, puisqu'Il ne nous demande jamais rien d'impossible. Or comme c'est Lui qui nous a commandé d'être des saints, par ces paroles : "Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait", on peut être sûr qu'Il nous donne les grâces nécessaires pour cela.

La cause de ce gâchis, c'est donc nous-même. Oui, c'est de notre faute si nous ne sommes pas des saints. Mais pour quelle raison exactement?

Voilà une bonne question. Si nous ne sommes pas encore des saints, cela peut venir de trois motifs.

Première raison possible : parce que notre intelligence n'a pas pour idéal la sainteté. Alors bien sûr, si on ne le désire pas, il est certain que nousn'atteindrons jamais ce but.

Deuxième raison possible : parce que notre volonté ne veut pas marcher vers ce but, ou du moins y met très peu d'énergie. Évidement alors, sans "moteur", on ne risque pas d'arriver au but.

Troisième raison enfin: parce qu'on ne sait pas comment s'y prendre. Ainsi, on s'éparpille un peu dans toutes les directions sans vraiment avancer.

Voilà donc, chers Croisés, pourquoi nous ne sommes pas encore des saints.Aussi, afin d'y remédier, les prochainséditoriaux seront consacrés à donner les remèdes appropriés à ces trois causes qui nous maintiennent dans la médiocrité spirituelle.

Haut les cœurs! Soyons des saints!

Votre aumônier,
L'abbé Hennequin