En faveur de l'exercice collectif du Culte divin, écrivons aux Evêques de Belgique

Tout catholique est libre de s'adresser personnellement à son évêque. Chaque fidèle peut donc lui demander d'intervenir auprès des autorités civiles afin de rendre la liberté au Culte dont l'exercice collectif est actuellement interdit. Cette interdiction est si complète qu'elle apparaît disproportionnée.

C'est pourquoi nous relayons cette bonne initiative1 qui consiste à écrire à son évêque diocésain en faveur de l'exercice collectif du Culte. Les évêques individuellement et, aussi collectivement dans la Conférence épiscopale, ont autorité pour agir.

Ainsi les évêques pourraient recevoir plusieurs courriels personnalisés, respectueux, réclamant le même bienfait. On peut alors espérer qu'ils y trouveront un grand encouragement pour accomplir ce qui relève de leur compétence.

Vous conviendrait-il de célébrer Noël, sans messes ni offices publics, comme à Pâques  ? Si oui, alors ne faites rien !

Si non, c'est le moment d'agir, sans manquer de prier beaucoup mieux et beaucoup plus.

A vos claviers ! Ecrivez aux évêques, avec coeur, avec respect, avec conviction. Et relayez cette initiative.

 

Le culte divin est public et collectif

Par culte divin, il faut entendre la pratique de la vraie religion dans l'accomplissement des cérémonies, des prières et des chants par lesquels les prêtres adorent, remercient et implorent Dieu-Trinité, par Notre-Seigneur Jésus-Chrit et l'Eglise, au nom des baptisés et plus généralement des vivants et des morts.

Le culte divin est intérieur et extérieur parce que nous sommes des personnes composées d'une âme et d'un corps. L'âme rend le culte intérieur et le corps rend le culte extérieur. Nous sommes des êtres matériels auxquels sont nécessaires des biens matériels. Nous sommes des êtres spirituels, auxquels sont nécessaires les biens spirituels que Jésus-Christ procure, dans l'Eglise, pour entrer en relation personnelle avec Dieu. L'Incarnation de Dieu-le Fils fonde la relation religieuse de l'être humain avec Dieu-Trinité et rend nécessaire le culte incarné lui aussi.

"L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu". (Mat. 4,4)

Le culte privé est celui que chaque personne peut et doit, de sa propre initiative, rendre à Dieu, par des prières et des actions religieuses.

Le culte public est celui rendu à Dieu par la société humaine et en particulier par la communauté des baptisés, unis dans l'Eglise leur Mère, selon les formes prescrites par sa liturgie. Au centre et au sommet de la liturgie, il y a la Messe où Jésus-Christ réactualise son Sacrifice qui procure, au peuple fidèle, la Sainte-Eucharistie à laquelle les six autres sacrements sont ordonnés.

Le culte public est collectif par sa nature puisqu'il est le culte de la communauté prise comme un tout, et non le culte individuel de chaque personne prise en tant que partie. C'est pourquoi, l'exercice du culte public n'est pas laissé à l'appréciation de chacun individuellemment pris, mais confié au chef et au pasteur de la communauté chrétienne : le pape et les évêques unis à lui lesquels sont aidés par les prêtres. Ceci précisé, il est nécessaire à chaque personne de la communauté de s'associer efficacement aux actes du culte public : cérémonies, chants etc, afin d'en tirer un profit personnel pour sa propre sanctification.

L'exercice collectif du culte est une nécessité de la vie humaine, considérée individuellement et collectivement, parce que la vie humaine n'est pas que matière mais esprit aussi. L'Etat a le devoir de garantir les conditions du culte public et collectif de l'Eglise. Un Etat qui renoncerait à ce devoir fondamental, serait ammené à disparaître. L'Ancien Testament donnent des leçons répétées de cette loi du gouvernement divin des peuples.

Les risques liés à une maladie telle que la Covid19, peuvent obliger à des précautions particulières mais pas au point d'une interdiction totale de l'exercice collectif du culte alors que les mêmes précautions permettent l'accès aux commerces jugés nécessaires. Il faut que la mentalité contemporaine soit tombée bien bas, pour déprécier à ce point l'exercice collectif du Culte. D'autant que le cadre des cérémonies religieuses respecte particulièrement l'hygiène en raison de la minutie qui règle ces cérémonies surtout dans la liturgie traditionnelle.

Vous trouverez ci-dessous un modèle de lettre que vous pourrez personnaliser par les arguments qui vous animent. Vous signerez en précisant, si vous voulez, votre âge, votre commune de résidence etc. Les pères de famille pourraient préciser le nombre de leurs enfants associés à la démarche. En bas de page, sont listés les contacts des évêchés du pays.

Contactez aussi les services paroissiaux et les personnes influentes que vous connaissez. Transmettez cette initiative au maximum dans vos réseaux de connaissances parmi les catholiques belges pour développer l'ampleur nécessaire à une réaction favorable.

Modèle de lettre à personnaliser

 

Monseigneur,

Les fidèles revivent la triste situation du printemps dernier : l’interdiction de l'exercice collectif du Culte qui a été, finalement, une des dernières à être levée en juin.

Comme catholique convaincu et engagé, j’ai une profonde estime de votre charge et de sa responsabilité reçue du Christ. Successeur des Apôtres, vous pouvez, personnellement dans votre diocèse et, collectivement avec les autres évêques en Belgique, engager l’action pour la liberté de l’exercice collectif du Culte en nos églises, dans la situation sanitaire actuelle. C’est pourquoi, je m’adresse respectueusement à vous, Monseigneur, et vous demande cette action vitale tant pour le bien des âmes et de la société que pour la crédibilité de l’Église.

--------------------------

( Si vous souhaitez personnaliser votre propos, vous pouvez choisir et développer avec vos propres termes, un ou plusieurs des arguments proposés ci-dessous, tout en gardant, bien entendu, le respect et la déférence due à un évêque.)

- Nécessité d'affirmer le caractère essentiel de la Foi.

- Profond attachement à la pratique de la foi en toutes circonstances.

- De la messe et des sacrements fréquentés vient toute grâce et toute force.

- Droit absolu des enfants de Dieu à recevoir de leurs Pasteurs, le "Pain de Vie”.

- Droit absolu de Dieu d'être publiquement loué par le Peuple de Dieu dans les églises construites pour le Culte

- Scandale de l’injustice subie par disproportion et du silence de l’Eglise qui est en Belgique.

- Noël comme Pâques : privés de toute célébration solennelle ?

- Face au risque actuel de persécution (attentats dans les églises) et nécessité pour les chrétiens de se "serrer les coudes"

- Inversion des valeurs : magasins d’alimentation animale autorisés / l’exercice collectif du Culte interdit.

-----------------------------

Monseigneur, je vous en prie instamment, ne vous découragez pas dans la résignation : nous avons besoin de vous. Votre engagement pour cette liberté attirera, sur la Belgique, le secours divin indispensable pour les malades et les soignants, les pauvres et les fragilisés par la situation actuelle si désastreuse.

En ces jours d’épreuves, je supplie le Christ et sa Mère pour que vous ayez, Monseigneur, toute la Foi et le courage nécessaires. Avec mon filial respect, un fidèle de l'Eglise en votre diocèse,

Votre signature + âge + commune de résidence

-----------------------------

Contact des évêchés de Belgique

- Archidiocèse de Malines-Bruxelles : Cardinal Jozef De Kesel
Email : [email protected]

- Secrétariat de la Conférence épiscopale : Mgr Herman Cosijns
Email : [email protected]

- Diocèse de Liège : Mgr Jean-Pierre Delville
Email : [email protected]

- Diocèse de Namur : Mgr Pierre Warin
Email : [email protected]

- Diocèse de Tournai : Mgr Guy Harpigny
Email : [email protected]

- Diocèse d’Anvers : Mgr Johan Bonny
Email : [email protected]

- Diocèse de Bruges : Mgr Lode Aerts
Email : [email protected]

- Diocèse de Gand : Mgr Lode van Hecke
Email : [email protected]

- Diocèse d’Hasselt : Mgr Patrick Hoogmartens
Email : [email protected]

- Vicariat général du Brabant wallon : Mgr Jean-Luc Hudsyn
[email protected]

- Vicariat général de Bruxelles: Mgr Jean Kockerols
[email protected]

- Vicariat du Brabant Flamand et Malines : Mgr Koen Vanhoutte
[email protected]