Fête de saint Augustin

28 Août, 2019
Provenance: fsspx.news

Saint Augustin est l’un des plus grands docteurs de l’Eglise.

Né en 354 à Tagaste, aujourd’hui Souk Ahras en Algérie, il devient professeur de grammaire et de rhétorique après des études à Carthage. Il suit un temps la secte des manichéens et vit dans le désordre moral.

Devenu professeur à Rome puis à Milan, c’est là qu’il se convertit, grâce aux prières de sa mère, sainte Monique. L’évêque de Milan, saint Ambroise, dont il suivait avec assiduité les homélies, le baptise dans la nuit de Pâques 387.

Baptisé à trente-trois ans, il devient prêtre cinq ans plus tard, puis en 395 évêque d’Hippone, aujourd’hui Annaba, en Algérie. Il combat les hérétiques donatistes, puis les manichéens et les pélagiens, tout en donnant l’exemple d’une vie sainte, modeste et édifiante.

Ses écrits – Les Confessions (397), De la Trinité (416), La Cité de Dieu (426) –, sa science immense, ses sermons et ses traités sur les Livres saints, sur le libre-arbitre, la grâce ou la vraie religion, lui valent une renommée universelle. Il meurt le 28 août 430 à Hippone, alors assiégée par les Vandales, après trente-six ans d’épiscopat.

Son corps repose à Pavie, dans la basilique San Pietro in Ciel d’Oro, depuis que le roi des Lombards Liutprand l’y a fait installer vers 720. Docteur de la grâce, saint Augustin fut canonisé par le pape Boniface VIII.

Idées de lecture : 

Saint Augustin 

Saint Augustin - Sermons sur l'Ecriture

Saint Augustin - Confessions

Les plus belles pages de saint Augustin