La justice de la Cité du Vatican prononce pour la première fois une peine de prison

08 Janvier, 2019
Provenance: fsspx.news

Un constructeur italien qui utilisait ses comptes à la banque du Vatican à des fins frauduleuses, a été condamné à une peine de deux ans et demi de prison par le tribunal pénal du Saint-Siège : une première. 

Le Saint-Siège a rendu publique la décision le 27 décembre 2018 : Angelo Proietti, entrepreneur italien âgé de 63 ans, titulaire d′un compte courant à l’Institut pour les œuvres de religion, a été reconnu coupable de blanchiment d’argent et condamné de façon inédite le 17 décembre 2018 à une peine de prison. 

Le code pénal, dont la réforme avait été entamée sous le pontificat de Benoît XVI, prévoit dans son article 421-bis une peine d’emprisonnement, mais cette dernière n’avait encore jamais été prononcée. 

Cet arrêt revêt selon les termes de la Salle de presse du Saint-Siège une « importance fondamentale » du point de vue du système de prévention du blanchiment d′argent et de la lutte contre le financement du terrorisme.