Dans Nouvelles de Chrétienté : « Crise de l’Eglise et enjeux du temps présent »

20 Juin, 2016
Provenance: fsspx.news

Dans le dernier numéro de Nouvelles de Chrétienté (n°159 – mai-juin 2016), l’éditorial montre que la demande par la Fraternité Saint-Pie X, le 2 mai 2016, d’une sérieuse révision de l’Exhortation Amoris lætitia, a trouvé un écho le 26 mai, sous la plume de Mgr Athanasius Schneider affirmant qu’il doit être fait « par des spécialistes compétents de théologie dogmatique et morale, une analyse solide de toutes les expressions ambiguës et objectivement erronées contenues dans Amoris lætitia. »

Egalement, on pourra lire une étude très documentée de l’abbé Christian Thouvenot, « Une désorientation diabolique ; crise de l’Eglise et enjeux du temps présent », qui s’ouvre sur ces lignes : « Depuis plus de cinquante ans, l’Eglise vit une crise sans précédent. La confusion se fait toujours plus grande, et c’est encore le pape Paul VI qui a le mieux défini la gravité de la situation en parlant de l’autodestruction de l’Eglise (Paul VI, discours au séminaire Lombard, 7 décembre 1968), c’est-à-dire la destruction par les autorités légitimement constituées de la sainte Eglise de Dieu.

Mgr Lefebvre pouvait parler du coup de maître de Satan qui consiste à ‘diffuser les principes révolutionnaires introduits dans l’Eglise par l’autorité de l’Eglise elle-même’ : ‘Satan a vraiment réussi un coup de maître : il réussit à faire condamner ceux qui gardent la foi catholique par ceux-là mêmes qui devraient la défendre et la propager’ (Mgr Marcel Lefebvre, Le coup de maître de Satan, 13 octobre 1977).

« Une difficulté majeure est de garder en toute occasion un jugement équilibré pour ne verser ni dans l’hérésie, fût-elle à saveur moderniste ou libérale, ni dans le schisme, fût-il théorique (sédévacantisme) ou pratique (séparation d’avec les autorités ecclésiastiques). »

Dans ce même numéro : les extraits des trois sermons sur saint Louis-Marie Grignion de Montfort, donnés par Mgr Bernard Tissier de Mallerais et les abbés Guy Castelain et François-Marie Chautard, lors du dernier pèlerinage de Pentecôte ; ainsi qu’un article de Côme de Prévigny sur la remarquable exposition que la ville de Moulins et le musée de la Visitation consacrent à saint François de Sales et à sainte Jeanne de Chantal.

Souscrivez en ligne par paypal ou par courrier avec le bulletin d’abonnement en p.12 de l’édition papier : 20 € (6 numéros) ; étranger : 24 € ; soutien : 40 €. Le numéro : 3,50 €.