Fête de saint Jean Chrysostome

27 Janvier, 2019
Provenance: fsspx.news

Originaire d’Antioche où il naquit vers 345, baptisé à 18 ans, saint Jean Chrysostome est ordonné prêtre au milieu des années 380. Il est choisi comme archevêque de Constantinople par l’empereur Arcadius en 397.

Il ne craint pas de flétrir le vice des grands ni d’imposer son autorité sur les diocèses de son ressort. Il destitue prêtres et évêques indignes, restaure la discipline monastique et exhorte Juifs et infidèles à embrasser la vraie foi. Il fustige les chrétiens tentés de judaïser et combat l’influence de la synagogue.

De tenaces inimitiés lui valent d’être banni de son siège et exilé à plusieurs reprises par Arcadius, dont l’épouse Eudoxie est en conflit ouvert avec lui. C’est au cours d’un voyage pour l’Abkhazie, où il est relégué par ordre de l’empereur, qu’il meurt le 14 septembre 407.

L’Eglise le fête le 27 janvier de chaque année, jour anniversaire de la translation de ses reliques à Constantinople, en 438, sur ordre de l’empereur Théodose II. Ses restes reposent aujourd’hui dans la basilique Saint-Pierre de Rome.

Il est surnommé Chrysologue (« bouche d’or ») en raison de son admirable éloquence. Il est l’un des quatre grands docteurs de l’Eglise d’Orient, avec saint Athanase, saint Grégoire de Nazianze et saint Basile de Césarée.