FSSPX Nouvelles & Événements

Lettre de l'abbé Yves le Roux à propos du prochain Chapitre général de la FSSPX

08 Juin, 2018

En la fête du Sacré-Cœur de Jésus, l'abbé Yves le Roux, directeur du Séminaire Saint-Thomas d'Aquin (Etats-Unis), nous entretient sur le prochain Chapitre général électif de la Fraternité Saint-Pie X. Il exhorte à la prière, à la soumission du jugement propre à la grâce divine.

Extraits :

« Aussi, plus la crise de l’Eglise s’intensifie, plus ses fondements doctrinaux sont ébranlés, plus Satan espère que l’homme soit fasciné par ces mouvements sans précédents et perde ses repères, plus la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X doit demeurer fidèle à sa vocation particulière reçue de son fondateur Mgr Lefebvre : veiller à la sainteté du prêtre, homme de la messe et donc du calvaire. Et prétendre que la Fraternité Saint-Pie X, née de la crise progressiste, doit se déterminer en fonction de l’évolution de cette dernière serait une lourde et funeste erreur.

« Or, si l’on observe le vent de panique qui a pu saisir ces derniers mois certains d’entre nous, une tentation de démesure semblerait vouloir s’installer à la veille du nouveau Chapitre électif de notre Société religieuse. Chacun donne son avis, échafaude ses plans, pronostique, critique à tout-va, crie haro sur le baudet : ne serait-il pas temps de revenir à un peu de raison ?

« Cette démesure porte la signature démoniaque de l’esprit égalitaire issu de la Révolution où chacun s’érige en autorité souveraine. Cette crise de l’autorité n’est en fait que le refus farouche de toute paternité et particulièrement de la Paternité divine. Elle est aussi celle du refus de l’enracinement nécessaire de l’homme, être dépendant et soumis par nature. »

...

« Espérons que les fidèles fortifient de leur côté leur vie de prière et qu’ils n’omettent pas de réciter une prière quotidienne à l’intention de notre prochain Chapitre. Qu’ils écoutent le message de Notre-Dame à Fatima sur la nécessaire pratique de la pénitence par la fidélité au devoir d’état. Qu’ils développent également un esprit de dévouement envers leurs prêtres et leurs paroisses.

« Un Chapitre électif dans une société religieuse est un moment important qui ne peut être traité comme un tiercé sur lequel les paris sont ouverts. Cet événement est solennel pour une société religieuse car il est un moment particulier de grâce au cours duquel la fidélité aux statuts doit être renouvelée. Il doit permettre une plus grande union des membres sous la dépendance hiérarchique. C’est un temps où l’armée se reprend et se remet en ordre de bataille pour affronter les combats qui l’attendent.

« Demandons dès maintenant la grâce d’éviter la démesure, les invectives, les procès d’intention et la formation de partis ou de clans pour revenir tout simplement à la fidélité à la règle. »

Lire la lettre complète