Marie Refuge des Pécheurs

03 Août, 2019
Provenance: fsspx.news

Quand le péché est entré dans le monde, le fléau était tel, que Dieu ne communiquait plus avec l’homme comme au commencement. Il n’y avait aucun refuge valable pour Lui. Tout n’était que ténèbres. Dans sa transgression, l’homme a fermé son cœur contre son Dieu, qui ne pouvait trouver aucun plaisir dans un endroit défiguré par le péché, où Il avait aimé autrefois demeurer.

Pendant des milliers d’années, des larmes et des lamentations ont marqué le chemin de l’homme sur terre. Privé de la présence de Dieu, tout n’était que souffrance, et les ténèbres recouvraient la surface de la terre. De temps en temps un mince espoir pénétrait le cœur de l’homme quand, à travers les nuages qui s’étendaient sur le monde, un mince rayon de lumière du Ciel venait à l’atteindre. Et puis enfin, le jour se leva.

De son trône, le Tout-Puissant contempla un refuge en la personne d’une humble vierge, où Il put trouver à demeurer parmi les hommes. Il fit descendre la Personne adorable de son divin Fils au sein de ce refuge dans lequel Il prenait plaisir, pour devenir l’un d’entre nous et réparer le mal fait par Adam, père de la race humaine. Il ne pouvait y avoir aucune tache d’aucune sorte là où Il choisit de reposer. En Marie pleine de grâce, Marie la plus pure, la plus chaste, Marie Immaculée, Il trouva une demeure convenable, où Il put entrer sans ombrage pour sa majesté et sa sainteté infinies.

Un des titres les plus encourageants pour les pauvres pécheurs et par lequel l’Eglise nous apprend à nous adresser à Marie dans les Litanies de Lorette est celui de « refuge des pécheurs ».

Dieu a déversé Ses grâces sur Elle et Elle répondit à chacune d’elles avec foi. Tous ceux qui ploient sous le poids du péché et qui sont loin de leur véritable foyer, devraient – tel le soldat sur le champ de bataille, qui, blessé et en sang, pense à sa mère – se rappeler de leur Mère Marie et rechercher son aide. Elle sera leur refuge de sûreté et sous sa protection aimable, ils trouveront leur Sauveur plein de miséricorde. Les anges même se réjouiront car celui qui était perdu est revenu et retrouvé par Marie, le sûr refuge pour l’éternité.