Pourquoi est-il si nécessaire de connaître Marie ?

25 Janvier, 2020
Provenance: fsspx.news

L'homme mortel est sans voix devant les innombrables miracles et mystères qui trouvent leur origine en Marie. Elle se tient là, seule en son genre, chef-d’œuvre de la perfection et de la puissance de Dieu.

L'Église loue ses prérogatives et veut que nous l'honorions plus que tous les anges et les saints (culte d’hyperdulie). Son rôle dans l'œuvre de rachat du Christ est unique : elle y participe en tant que nouvelle Eve et co-rédemptrice ; elle donne les fruits de la rédemption à tous ses enfants comme Médiatrice de toutes les grâces. De plus, Dieu nous l'a donnée comme étant la puissance par laquelle l'homme est d'abord converti, puis comme la voie par laquelle il vient au Christ. Elle est le moule de Dieu dans lequel nous sommes versés comme « matière », afin que Dieu soit formé en nous par elle. Nous lui devons toutes les grâces que nous avons reçues personnellement.

Elle est également ce grand signe dans le ciel, qui mène l'armée chrétienne dans le combat contre Satan. Elle est victorieuse dans toutes les batailles de Dieu. En particulier à la fin des temps, elle est là en tant que dernier moyen de salut que Dieu donne au monde. Elle se révèle elle-même, de manière directe au moyen de ses apparitions, et de manière indirecte, grâce à des instruments spécialement choisis par elle pour prouver son incontestable puissance, au moment le plus crucial dans les batailles contre l'ennemi des âmes. Son Cœur devient le dernier refuge pour les enfants de Dieu qui, bien que persécutés et opprimés, essayent de persévérer fidèlement sous la croix de Christ.

Il est stupéfiant de voir combien est quasi illimité ce pouvoir que Dieu a voulu donner à une simple créature. Et la question se pose de plus : « Qui êtes-vous, vous, qui entre tous, remporterez la victoire à la fin des temps ? Qui êtes-vous, pour nous enfanter comme notre Mère, nous nourrir, nous élever et nous guider et enfin nous promettre la victoire ? Vous pouvez communiquer vos vertus à nous, pécheurs, mais ce pouvoir ne dépasse-t-il pas toutes capacités humaines ? En effet, on pourrait presque dire avec inquiétude : Ne transgresserions-nous pas les limites entre Dieu et la créature et ne faisons-nous pas de Marie une sorte de Dieu, comme le disent les protestants ? »

L'enseignement de l'Église donne une réponse très nette à cette question : Marie est si grande parce qu'elle a été choisie pour devenir la Mère de Dieu. Et ce choix l'exalte bien au-dessus de toutes les autres créatures. Tous les autres privilèges, sa virginité perpétuelle, sa Conception immaculée, son Assomption au ciel, sont les fruits qui émanent de ce choix divin.

On peut dire que plus quelqu'un pénètre dans le mystère de Marie, plus il s'enflamme d'amour pour elle, et plus il voit la puissance de Dieu agir en elle, alors il apprendra plus aisément à connaître la nature de Dieu. Moyennant quoi, il vit aussi plus conformément à la volonté de Dieu. De cet amour contemplatif il recevra la force de vivre sa vocation.

Pour cette raison, les saints ne pouvaient jamais cesser de louer Marie, ni méditer suffisamment sur ses gloires, ou rechercher avidement le sens théologique de sa nature immaculée et sa mission. Maximilien Kolbe voulait que les Cités de l'Immaculée deviennent des universités et des académies mariales qui développent continuellement l’enseignement de l'Église sur les grandeurs de Marie, pour la plus grande gloire de Dieu et pour le bénéfice d'un plus grand nombre d'âmes possible.