Speculum justitiae

28 Décembre, 2019
Provenance: fsspx.news

La beauté des créatures vient de ce qu’elles reflètent les perfections de Dieu : « les cieux racontent la gloire de Dieu », dit le psaume 18.

Mais lorsqu’il s’agit de créatures douées d’intelligence, la perfection ne consiste pas seulement à recevoir tout de Dieu, cela demande encore de reproduire volontairement sa sainteté, sans en mélanger l’image par quelque impureté.

Le modèle nous en est donné par Notre Seigneur Lui-même : comme personne divine incréée, Il est « splendeur de la gloire du Père, empreinte de sa substance » (Heb 1, 3) ; et dans sa nature humaine créée, il rayonne d’une perfection qui est le reflet de la sainteté divine : « Le Fils ne peut rien faire de Lui-même, si ce n'est ce qu'Il voit faire au Père ; car tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement » (Jn 5, 19). La ressemblance ne laisse aucun doute : « Qui me voit, voit le Père » (Jn 14, 9).

Notre Dame reflète à son tour cette sainteté, comme la Lune rayonne de la lumière qu’elle reçoit du Soleil sans la troubler. Dans sa Conception immaculée, rien n’a résisté à la puissance divine : ni la nature, en qui elle est née de parents âgés et stériles, ni la loi du péché originel qui a dû la laisser absolument indemne de toute tache comme des blessures qu’elle porte avec elle. La mort non plus, qui a eu si peu d’emprise sur elle que la Mère de Dieu elle a pu revêtir la condition des ressuscités au terme de sa vie terrestre.

Ce n’était pas tout, de recevoir pareilles grâces, il fallait encore embrasser volontairement le plan de Dieu. C’est en pleine connaissance de cause que Marie se déclare « servante du Seigneur » et agit comme telle, méditant les mystères du Seigneur qu’elle « conservait en son cœur » (Lc 2, 19), soucieuse de rester fidèle à son offrande virginale, au risque de ne pouvoir donner suite à l’annonce de l’ange : « Comment cela se fera-t-il puisque je ne connais point d’homme ? » (Lc 1, 34). Sa modestie fuit les places publiques, sa discrétion ne fait que signaler la gêne des époux de Cana, sa persévérance la conduit au pied de la Croix, sa maternité sur les âmes la mène au Cénacle le jour de la Pentecôte.

La contemplation nous fait recevoir la vérité de Dieu. Lorsqu’elle a germé en nous elle produit ses fruits d’humilité, de fidélité et de persévérance, les diverses déclinaisons en nous de l’image du Dieu vivant et vrai, fidèle et éternel. Notre Dame en sera toujours le miroir éclatant.