Persécutions à travers le monde : Inde, Chine, Russie

Source: FSSPX Actualités

Missions. En dix ans, au moins un millier de missionnaires sont morts pour l’Evangile.



Le chiffre le plus “significatif” pour la mission de l’Eglise, souligne le cardinal Crescenzio Sepe, est celui du nombre des missionnaires, ordonnés ou non, qui ont témoigné, au prix de leur vie, de leur fidélité au Christ et à l’Eglise, soit au moins un millier de témoins en dix ans.

Le cardinal rappelait que la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples qui lui est confiée a la charge pastorale de 39% des diocèses du monde, soit 1 075 circonscriptions ecclésiastiques (478 en Afrique, 85 en Amérique, 453 en Asie, 14 en Europe et 56 en Océanie).

Pour ce qui est des personnes consacrées à la mission dans l’Eglise catholique, le cardinal faisait état de 85 000 prêtres (52 000 diocésains et 33 000 religieux), 28 000 religieux non ordonnés, 450 000 religieuses, et 1 650 000 catéchistes.

 

Inde : Le gouvernement du Gujarat veut empêcher les conversions

Le gouvernement du Gujarat, en Inde nord occidentale a annoncé hier qu’il veut adopter une loi contre les "conversions religieuses forcées". Les Eglise chrétiennes du Tamil Nadu, soumises à de telles dispositions, avaient dénoncé un moyen déguisé pour limiter leurs activités.

La loi ne devrait pas trop s’éloigner des mesures qui interdisent déjà les conversions forcées dans d’autres états de l’Inde. L’an dernier une ordonnance analogue approuvée par le gouvernement du Tamil Nadu, au sud du pays, a déclenché la protestation de plusieurs groupes civils et politiques, ainsi que des Eglises chrétiennes. Celles-ci craignent que ces dispositions soient utilisées afin de limiter drastiquement les activités des minorités religieuses présentes dans le pays.

 

Chine : Un prêtre catholique a été arrêté pour avoir célébré la messe de Noël

La répression du gouvernement chinois contre l’Eglise catholique souterraine se poursuit inlassablement. Dong Yingmu (37 ans), un prêtre de la ville de Baoding (province de Hubei), en a fait les frais. Il a été emmené en prison le 12 février, pour avoir célébré la Messe de Noël le 24 décembre dernier.

Selon certaines estimations, les fidèles de l’ Eglise patriotique sont au nombre de 4 millions, tandis que l’église clandestine en compte plus de 10 millions. La Fondation du Cardinal Kung rappelle qu’au moins 9 prêtres du diocèse non officiel de Baoding sont assignés à résidence, en prison, ou purgent une peine de 3 ans de travaux forcés. L’association souligne que l’on est sans nouvelles depuis 1997 de l’évêque de la ville, Mgr Su Zhimin (73 ans) tandis que son auxiliaire, Mgr Francesco An Shuxin (53 ans) a disparu en 1996.

Source: APIC

 

Russie : Nouvelle expulsion d’un prêtre catholique

La police de Puschkin, dans la région de Saint-Pétersbourg en Russie, a annulé le visa du prêtre catholique Bronislaw Czaplicki. Il a deux semaines pour quitter le pays, a annoncé Radio Vatican le 22 février.

Polonais du diocèse de Katovice, le père Czaplicki travaillait depuis dix ans en Fédération de Russie. Il était curé à Puschkin, professeur au séminaire de Saint-Pétersbourg, et président de la Commission ecclésiastique pour les martyrs catholiques du XXe siècle en Russie. Il s’agit là du sixième cas d’expulsion d’un membre du clergé catholique en Russie. Du côté diplomatique, pour se donner bonne figure, Poutine a invité le pape à venir faire un voyage en Russie. Tant que les faits ne correspondent pas aux paroles, la prudence est de mise, a laissé entendre le Saint-Siège.