Ordination au sous-diaconat à Zaitzkofen (6 avril 2019)

10 Avril, 2019
Provenance: fsspx.news

Le samedi 6 avril, dit de “Sientes” à cause des premiers mots de l’Introït, Mgr Alfonso de Galarreta a ordonné trois sous-diacres au séminaire du Sacré-Cœur de Jésus à Zaitzkofen : un allemand, un autrichien et un polonais, reflet du caractère international du séminaire.

Le sous-diacre s’engage définitivement au service de Dieu, ce qui est marqué physiquement par la cérémonie du « pas » : à l’appel de son nom, le futur sous-diacre fait un pas un avant pour manifester sa promesse d’observer désormais la chasteté perpétuelle, et de réciter quotidiennement les prières de l’office divin, ou bréviaire. Il sera désormais mandaté par l’Église pour prolonger la prière que le Christ a instauré sur la terre, s’unissant à son adoration, sa louange, et son intercession qu’Il continue dans le ciel. Ces engagements doivent le protéger dans sa pureté, et le placer au cœur des préoccupations actuelles que vit douloureusement l’Eglise.

Il y a trois ans, une enquête sur le clergé allemand révélait qu’environ la moitié des prêtres ne se confessent plus chaque année et la moitié également ne prie plus tous les jours. Il faut le réaffirmer fermement, le renouveau de l'Église ne peut être réalisé que par la recherche de la sainteté sacerdotale : une approche synodale et des discussions sur le célibat, non seulement ne sortiront pas le clergé de l’ornière, mais l'y enfonceront plus profondément.


Les nouveaux sous-diacres doivent donc se confier à la Vierge Marie d'une manière très spéciale, la prier de les préserver, de la contempler dans leur cœur et de louer sa virginité perpétuelle pour implorer le salut de l’humanité. Et demander à la Vierge fidèle, de rester auprès d’elle au pied de la Croix, jusqu'à l'achèvement de l'œuvre de salut.

Voir le diaporama