Les 40 ans du Prieuré du Christ-Roi à Bruxelles (1979-2019)

N°137 - SOMMAIRE : Brève chronologie des 40 ans du prieuré du Christ-Roi de Bruxelles. Spiritualité : Retraite avec Saint Jean : la sainte Eglise. Catéchisme de Saint Pie X : Je crois à la rémission des péchés. Conférence spirituelle de Mgr Lefebvre à Ecône (30 mai 1971). Chroniques : une Eglise qui marche sur la tête, entretien avec le Supérieur Général de la FSSPX. Nouvelles de l'Eglise et du monde. Chronique du prieuré

Il y a 40 ans !

Grâces et bénédictions, joies et peines, sacrifices et renoncements, faiblesses et échecs jalonnent l’ histoire de ces quarante années de la Fraternité en Belgique et provoquent l’ admiration. Notre reconnaissance pour ces années devient une immense gratitude envers la divine Providence et les fidèles qui en ont été les instruments. En 1965, alors que le triste Concile Vatican II s’ achève et initie une mise à jour désastreuse dans l’ Eglise, discrètement comme une graine au printemps, quelques catholiques belges fondent le Bulletin Indépendant d’ Information Catholique (BIDIC). Ils veulent témoigner de leur attachement à l’enseignement traditionnel de l’Eglise et réagir à l’aggiornamento. Ce bulletin prépare de nombreux lecteurs à accueillir Monseigneur Marcel Lefebvre. Il fera plusieurs visites dont la première à la fin de 1968. En 1972, est fondée l’ asbl « Les amis belges de la FSSPX ». Elle acquiert le Carmel de Quiévrain, en 1978 puis le couvent - ainsi sauvé de la ruine - des Religieuses Sacramentines1 , au 37 rue de la Concorde, au printemps 1979. A la St Michel, Patron de Bruxelles, le premier prêtre de la FSSPX s’installe. Cette revue Pour-Qu’ Il-Règne, depuis remodelée, débute sa parution le premier dimanche de l’ Avent 1979. Il y a 40 ans !
Le coeur de ces quarante années est l’autel du St Sacrifice de la Messe, le mystère du calvaire perpétué comme source de toutes les grâces et de toutes les oeuvres saintes. Combien de fidèles sont venus y puiser la sanctification par les sacrements et la prédication reçus des 25 prêtres qui, jusqu’ à nos jours, aidés d’ une quarantaine de religieuses, sont venus oeuvrer en ce Prieuré et en ses chapelles de provinces2 et du Luxembourg ! Combien d’ oeuvres où d’ admirables dévouements de longue durée se sont manifestés, portent toujours leurs fruits bénéfiques : l’Ecole Notre-Dame de-la- Ste- Espérance3 , les oeuvres de jeunesse dont la Croisade Eucharistique4 , les chorales, les pèlerinages, les témoignages publics etc. Sans oublier l’église Saint-Joseph dont l’acquisition audacieuse et épique en 2001 a été un acte de foi en la vitalité de l’ Eglise et de confiance en Saint-Joseph titulaire et protecteur de son sanctuaire national. Puissent les bénéficiaires d’ aujourd’ hui, reconnaissants envers tous les valeureux prédécesseurs, poursuivre avec joie et enthousiasme, l’oeuvre commencée, il y a 40 ans !
Ces fidèles catholiques des années septante, en état de nécessité spirituelle à cause de la réforme postconciliaire, s’associèrent pour demander à Monseigneur Lefebvre, d’envoyer ses prêtres formés selon la tradition de l’ Eglise. Le grand évêque leur a porté secours, selon son devoir épiscopal et selon la première loi de l’Eglise qui est le salut des âmes. En effet, Monseigneur Lefebvre a, envers et contre tout, maintenu ferme sa volonté d’ être de l’Eglise catholique Romaine dont le chef visible est le pape ; il n’a jamais voulu fonder une église particulière ou parallèle. Ces principes fondamentaux qui déterminent toujours la Fraternité-Saint-Pie X, justifient, en vérité, son action pastorale. Cette action pastorale, constatée par le Souverain Pontife, a été l’ objet de sa sollicitude depuis 20075 .
En 2019, déjà riche en anniversaires, nous commençons de célébrer le cinquantenaire de la Fraternité Saint Pie X. Le 13 octobre 1969, Monseigneur Lefebvre accueillait à Fribourg (Suisse) les premiers séminaristes, constitués en Fraternité Sacerdotale, l’année suivante, le 1er novembre 1970.
Que ces jubilés ravivent en nous, la foi, l’espérance et la charité ainsi que notre attachement inconditionnel à la Sainte Eglise Catholique Romaine dont la Sainte-Vierge-Marie est Mère et Reine.

Abbé Patrick Duverger, Supérieur de District.

  • 1Institut des Adoratrices du Très Saint Sacrement de Marie Auxiliatrice de Dunkerque, fondé en 1849 et fusionné avec les Soeurs
    de l’ Immaculée Conception de Notre-Dame de Lourdes en 1959. http://www.congregation.fr/home/nord-diocese-de-lille/
    adoratrices-du-trs-saint-sacrement-de-marie-auxiliatrice-de-dunkerque
  • 2En 2019, la chapelle Saint-Aubin à Namur fête ses 30 ans.
  • 3En 2019, cette école fête aussi ses 30 ans.
  • 4En 2019, cette Croisade Eucharistique fête ses 25 ans.
  • 52007 : Motu proprio sur la messe tridentine ; 2009 : levée des excommunications de 1988 ; 2011 : discussions théologiques
    entre le St-Siège et la Fraternité ; 2013 : affirmation explicite de la juridiction des confessions ; 2015 : affirmation explicite du
    bien-fondé des ordinations sacerdotales pour la Fraternité ; 2017 : consignes aux évêques en faveur des mariages par les prêtres
    de la Fraternité.