Saint Jean-Baptiste de La Salle

N°135 - SOMMAIRE : La vie de saint Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719). Prières de Saint Jean-Baptiste de La Salle. Il y a cinquante ans : le Bref Examen Critique du NOM. Spiritualité : Retraite avec Saint Jean L’Esprit de Vérité et d ’Amour. Catéchisme de Saint Pie X : Je crois à la communion des saints. Déclaration sur les vérités concernant les erreurs les plus communes dans la vie de l ́Église de notre temps. Entretien avec Mgr Fellay. Chronique du prieuré. Restauration des frises du chemin de croix.

Eduquer

La mission des parents chrétiens est de transmettre et de pourvoir au développement de la vie corporelle, morale et affective, intellectuelle et spirituelle et de la vie surnaturelle dans l’unité substantielle de la personne baptisée. La transmission qui commence par la naissance, se prolonge par l'éducation chrétienne laquelle englobe toute la personne.

Le lien extrêmement fort, établi entre parents et enfants à la naissance, est nécessaire à la poursuite de la transmission. Sans un lien aussi fort, il y aurait risque de voir des parents abandonner leur progéniture, au contact des peines inhérentes à l'éducation. C’est hélas le cas dans les époques très perturbées où les misères humaines surabondent. Ce sont de tristes conséquences du péché originel transmis également par la procréation.

La mission des parents chrétiens est de réunir les conditions les plus favorables pour l'éveil et la croissance des facultés spirituelles et corporelles de leurs enfants. En premier lieu, ces conditions dépendent des qualités et de l'équilibre des parents eux-mêmes qui disposent aussi de la grâce divine de leur état matrimonial. Puis ces conditions dépendent d’un ensemble de faits et de gestes, de réflexes et d'habitudes dont l'acquisition commence dès les premières heures. Deux formules résument cette vérité : « Un enfant de quatre ans est achevé d’imprimer » ; « Ce qui compte ce sont les premiers sept ans ».1

L’ éducation est réussie si l'enfant, devenu adulte, assume de lui-même l’héritage éducatif reçu : « on juge l'arbre à ses fruits ». A la transmission par les parents correspond la réception librement assumée par l’enfant. Au gré de sa croissance, il doit progressivement passer d’une réception passive à une réception active. Peu à peu, sous l’ effet conjugué de la grâce divine et de sa liberté, sa volonté se mobilise —de plus en plus d’elle-même— pour recevoir, accueillir et faire sien ce que les parents lui transmettent. L’échec éducatif survient quand fait défaut l’harmonie entre transmettre et recevoir. Les causes sont multiples comme celles du mal en ce bas-monde. Il y aurait de la part des parents, l’incompréhension de la personnalité de l’enfant, l’excès ou le défaut d’action ; de la part de l’enfant, un tempérament singulier, la mauvaise volonté ; et depuis l’extérieur, les influences, les séductions, les contre-exemples.

Cette œuvre ardue et délicate exige du courage, de la persévérance et du bon sens pour se garder tant du laxisme que du rigorisme. Sans cesse l’action doit être ajustée, car non seulement il n'y a pas de « recette miracle », mais encore chaque enfant est une personne différente qui requiert un soin personnalisé. La famille —réduite à elle-même— ne peut toute seule réussir cette transmission. Elle a besoin d’être aidée par l’Eglise qui se doit de former les membres du Corps mystique de Jésus-Christ pour la vie éternelle. Elle a besoin d’être soutenue aussi, par l’Etat dont la cité tire grand avantage d’avoir des citoyens vertueux.

Saint Jean-Baptiste de La Salle appartient à cette cohorte de saints éducateurs que Notre-Seigneur Jésus-Christ a suscité dans son Eglise, à toutes les époques, pour le soutien des familles, le rayonnement de la religion et la paix des nations. En ce troisième centenaire de la naissance au Ciel de ce grand saint, notre revue évoque son illustre figure et salue les éducateurs de l’Ecole Saint-Jean-Baptsite de la Salle à Camblain2 en France où de nombreux garçons venus du Benelux ont l’honneur de recevoir ce qui leur est transmis.

Abbé Patrick Duverger, Supérieur de District

  • 1. Titres de deux brochures - Père Caillon - 2016 - Editions de Chiré.
  • 2. Ecole tenue par les prêtres de la FSSPX